Litige foncier a Diokoul : 6 mois avec sursis pour les 6 membres du collectif des agriculteurs

TWITTER
FACEBOOK
Sud Quotidien | 26/01/2017

Litige foncier a Diokoul
6 mois avec sursis pour les 6 membres du collectif des agriculteurs


Chérif FAYE 

Les 6 membres du collectif des agriculteurs de Diokoul qui avaient été arrêtés puis déférés au parquet et provisoirement libérés, dans le litige foncier qui les oppose à la société SENEGINDIA, ont été condamnés hier, mercredi 25 janvier, par le tribunal de grande instance de Louga, à 6 mois de prison avec sursis, plus une amende de 250 000 FCFA. L’information nous est contenue dans un communiqué de presse.

Le conflit foncier qui oppose les populations de Diokoul, dans le département de Kébémer, a connu son épilogue hier, mercredi 25 janvier. En effet, «les 6 membres du collectif des agriculteurs de Diokoul arbitrairement arrêtés par la gendarmerie de Kébémer et déférés à Louga, puis libérés provisoirement ont été condamnés ce 25 janvier à 6 mois avec sursis et 250 000 frs d’amende», nous signale un communiqué des membres dudit collectif. «C’est un coup de théâtre et ces juges ont refusé d’entrer dans l’histoire en cautionnant cette forfaiture. Cette sentence qui vise à démoraliser le collectif est une peine perdue car les troupes sont plus que jamais déterminées et mobilisées à continuer le combat au prix qu’il faudra», a souligné le communiqué.

Selon les membres du collectif des agriculteurs de Diokoul, «lors de l’audience, le témoin, en l’occurrence le gardien du matériel, a déclaré publiquement que Moustapha Ba et compagnie ne figuraient nullement sur la liste de déposition qu’il avait faite au niveau de la Gendarmerie de Kébémer».

Pour rappel, Moustapha Ba, président du Collectif des Agriculteurs de Diokoul, est décédé à l’hôpital Régional de Louga, à la suite d’un malaise. Le collectif des agriculteurs de Diokoul a souligné que «leur arrestation avait coïncidé avec la sortie de l’arrêt n°67 de la Cour suprême ordonnant le sursis à exécution de l’arrêté n°038/AND/SP portant approbation de la délibération n°16 du 23 juin 2016 du Conseil municipal de Diokoul». Les 6 membres du collectif avaient été arrêtés pour le délit de destruction de biens appartenant autrui.
Original source: Sud Quotidien
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment