Gabon : Olam démarre ses palmeraies en octobre prochain

TWITTER
FACEBOOK

AGP | 13 mars 2011

 
Olam a retenu le mois d’octobre prochain pour le lancement de son projet industriel de développement de 300 000 hectares de palmiers à huile. Dans le cadre de la première phase de ce projet, 50 000 hectares de palmeraies doivent être plantés dans la région de Lambaréné, dans Moyen-Ogooué (Centre).

Une production annuelle de 280 000 tonnes d’huile de palme est attendue au cours de cette première phase qui va créer 700 emplois directs et 21 000 indirects pour un investissement de l’ordre de 118 milliards de francs CFA, contre 295 milliards de francs CFA pour la seconde phase qui débutera en 2013. 150.000 ha de palmier à huile seront plantés dans le cadre de cette seconde phase dans les villes de Tchibanga et de Mayumba, dans la province de la Nyanga (Sud), le canton Bokoué, dans la province de l’Estuaire (Nord-ouest).

C’est dans ce cadre que le ministère de l’Agriculture a lancé une opération d’identification des populations rurales propriétaires des plantations en vue de leur expropriation, une étape qui précède celle de l’assainissement du site (situé entre les villages Nsilé et Oyane 4).

En octobre 2010, le gouvernement gabonais et le groupe Olam International, avaient signé une convention de 1, 536 milliards de dollars pour le développement de la culture du palmier à huile et d’engrais ammoniac-urée au Gabon. Selon la convention signée avec OLAM, 30% des palmeraies doivent être détenues par des agriculteurs locaux, afin de structurer un tissu durable de petits entrepreneurs agro-industriels gabonais.
 

Original source: AGP
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment