Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Tenure foncière et investissements en Afrique : Analyse comparative des tendances clés et facteurs contextuels
Published: 09 Feb 2017
Posted in:  Burkina Faso | Cameroon | Kenya | Liberia | Mali | Senegal
Comments (0) Print Email this

RRI | 9 fév 2017

Tenure foncière et investissements en Afrique
Analyse comparative des tendances clés et facteurs contextuels


Auteur: TMP Systems & Rights and Resources Initiative

Le présent document fait une représentation empirique des causes et des effets des litiges fonciers entre les acteurs du secteur privé et les populations locales dans différents pays et sous-régions d’Afrique. Il fait le détail des éléments statistiques des principales tendances dans les litiges fonciers, y compris leurs causes, et met l’accent sur la prévalence de la violence, des arrêts de travail et des interventions réglementaires.

Ces tendances clés se dégagent d’une analyse de 32 études de cas en Afrique de l’Est, en Afrique de l’Ouest et en Afrique australe. Ces « nouveaux cas » sont comparés avec une moyenne mondiale de 281 cas hors d’Afrique tirés de la base de données IAN. De plus, nous avons conduit une analyse temporelle de certaines des tendances clés afin de déterminer comment les conflits ont évolué au cours des dernières décennies.

La vision globale qui se dégage ici est complétée par des examens séparés de trois sous-régions africaines, chacun se penchant sur les études de cas en profondeur et donnant une vision plus nuancée de la façon dont les litiges fonciers se développent et comment les juguler.

Conclusions Principales

Le conflit foncier typique en Afrique se produit :
  • Dans les régions où la densité de population dans un rayon de 50 km est supérieure à 2 fois celle de la moyenne mondiale pour les projets qui déclenchent un conflit.
  • Dans les régions où la pauvreté est endémique, l’accès aux services gouvernementaux est faible et les indicateurs de nutrition sont mauvais.
  • Dans les régions ayant vécu des conflits sociaux.
  • En moyenne à 61km des frontières nationales.
  • Dans les zones où le couvert végétal est ouvert ou mixte, révélateur des projets qui changent la couverture du sol, en particulier l’agriculture intensive.
Télécharger le rapport en PDF
Source: RRI



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Liberia: Cease governmental surveillance and harassment against human rights advocates defending land and natural resource rights. Send letter to President Sirleaf


Tell TIAA-CREF to go deforestation and land grab-free!


Who's involved?

07 Mar 2017 - Schwäbisch Hall
Congrès «Global Peasants Rights»
Smallfh_peasants-logo Spacer
14 Mar 2017 - Dar es Salaam, Hyatt Regency Dar es Salaam, The Kilimanjaro
5th Commercial Farm Africa
Smallfh_120x130 Spacer
20 Mar 2017 - Washington DC
Conférence annuelle sur la terre et la pauvreté 2017: Gouvernance responsable des terres : vers une approche pragmatique
Smallfh_end poverty Spacer
20 Mar 2017 - Washington DC
Land and Poverty Conference 2017: Responsible Land Governance—Towards an Evidence-Based Approach
Smallfh_land-conference-2017 Spacer


Languages



Archives