Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Enda Pronat invite l’Etat à associer les paysans à la gestion du foncier
Published: 08 Aug 2014
Posted in:  Senegal
Comments (0) Print Email this

"Deux mois après le 25 mars 2012, Enda Pronat et ses partenaires ont attiré l’attention du président de la République sur le phénomène de l’accaparement des terres, afin d’organiser un audit foncier'’
APS | 2014-08-08

SENEGAL-SOCIETE
Enda Pronat invite l’Etat à associer les paysans à la gestion du foncier

Dakar, 8 août (APS) – La présidente du conseil d’administration d'Enda Pronat, Marième Sow, a salué, vendredi à Dakar, la récente visite du ministre de l’Agriculture et de l'Equipement rural dans les Niayes (Dakar), l’invitant à associer les organisations paysannes au processus de réforme du foncier.

‘’Enda Pronat s’est toujours battu contre l’accaparement des terres et se réjouit de voir un ministre de la République aller à la rencontre des populations qui ne vivent que de la culture maraichères. Elles (les populations) doivent être associées à la gestion du foncier ’’, a-t-elle dit, au cours d’un point de presse.

''Le Sénégal a besoin, selon Mme Sow, de ses producteurs, éleveurs, agriculteurs et de l’ensemble des acteurs qui évoluent dans le foncier pour réussir son modèle de développement appelé Plan Sénégal Emergent (PSE)''.

‘’Le pays a besoin des potentialités émanant du monde rural. Les populations rurales ont la gestion de la plupart de nos matières premières. Il serait important que le gouvernement les consulte sur la gestion du foncier pour asseoir un développement durable’’, a estimé Marième Sow

Elle a affirmé par ailleurs que ces réformes ''doivent être accompagnées, d’une politique agricole pour un développement rural durable et équitable qui fixe les jeunes des terroirs''.

La présidente du conseil d’administration d’Enda Pronat a également invité les pouvoirs publics à élaborer ''une réforme foncière qui sécurise les droits des producteurs, éleveurs, femmes et jeunes dans le respect des valeurs sociales''.

Rappelant les recommandations de sa structure en 2012 sur la gestion du foncier, Marième Sow a dit que ''l’Etat doit effectuer un audit et (fixer) un moratoire pour arrêter la distribution des terres aux individuels ou sociétés nationales ou multinationales''.

‘’Deux mois après le 25 mars 2012, Enda Pronat et ses partenaires ont attiré l’attention du président de la République sur le phénomène de l’accaparement des terres, afin d’organiser un audit foncier, car il existe des délibérations entre les mains d'individus et de sociétés'’, indique un communiqué remis à la presse.

Les recommandations d’Enda Pronat portent essentiellement sur les systèmes de financement et des méthodes de réorganisation du monde rural depuis l’ajustement structurel.

Elles préconisent également ‘’des industries rurales pour créer des valeurs ajoutées et de l'emploi''.

''Tout cela aussi devrait être accompagné par la recherche scientifique qui tient compte des changements climatiques’’, ajoute le texte.

SDI/AD
Source: APS



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Who's involved?

14 Jun 2016 - London
Agrimoney Investment Forum
Smallfh_screen shot 2016-01-20 at 11 Spacer
06 Jul 2016 - New York
Executive training program on sustainable investments in agriculture
Smallfh_home-feature Spacer


Languages



Archives