African Palm Corp. signe un nouvel accord avec le Congo

TWITTER
FACEBOOK
Juvely Ock, Directeur général du Groupe Ngalipomi, serre la main d'Oscar A. Faria, PDG et président d'African Palm Corp.
PR Newswire | 8 mai 2018 [EN]

African Palm Corp. signe un nouvel accord avec le Congo

Cet accord ajoute des millions d'hectares de palmiers à son portefeuille croissant d'Afrique de l'Ouest

- Les opérations d'African Palm Corp. s'étendront désormais en Guinée-Bissau et dans la République du Congo, conférant à la Société un accès à 4,5 millions d'hectares de palmiers au total.

- Le groupe ouest-africain de la Société est désormais en voie de devenir la troisième plus grande région dédiée à la production d'huile de palme africaine au monde, après l'Indonésie et la Malaisie. Grâce à sa croissance accélérée, la société devrait prochainement devenir le plus grand fournisseur mondial d'huile de palme.

- Dans le cadre du modèle d'affaires durable d'African Palm Corp., 10 pour cent des bénéfices de la société issus de l'opération au Congo seront investis dans des projets sociaux locaux, tels que des écoles, des hôpitaux et des infrastructures locales.

MIAMI, 8 mai 2018 /PRNewswire/ -- Suite à un récent voyage à travers l'Afrique de l'Ouest, African Palm Corp. [http://africanpalmcorp.com/] (APC) a annoncé aujourd'hui la signature récente d'un accord entre la Société et les représentants de Ngalipomi, groupe local basé au Congo. Cet accord conférera à APC un accès à trois millions d'hectares supplémentaires de palmiers en Afrique de l'Ouest. Ce récent ajout augmente significativement le portefeuille de la Société en Afrique de l'Ouest, qui inclut actuellement la Guinée-Bissau et le Congo, et positionne le groupe de la société en tant que troisième plus grande zone dédiée à la production d'huile de palme africaine à l'échelle mondiale, après l'Indonésie et la Malaisie.

African Palm Corp. prévoit de lancer ses opérations congolaises au premier trimestre 2019, avec le soutien de son partenaire local Ngalipomi. Les deux sociétés utiliseront les infrastructures existantes situées le long du fleuve Congo, deuxième plus grand fleuve d'Afrique après le Nil, afin de transporter leurs récoltes de fruits de palmier vers les installations de production d'APC. Ce projet devrait générer au total 120 000 nouveaux emplois directs et indirects, tout en améliorant de 22 % le PIB du Congo. African Palm Corp. s'engage à réinvestir 10 pour cent des bénéfices issus de ses opérations congolaises dans des programmes sociaux, tels que des écoles, des hôpitaux et des infrastructures locales, en fournissant de l'eau et de l'électricité aux communautés.

« C'est le deuxième accord que nous concluons en seulement quelques mois, et nous sommes ravis d'inclure le Congo dans notre nouvelle phase d'exploitation. Ceci renforce notre vision consistant à créer un modèle d'affaires durable, capable d'autonomiser économiquement les communautés locales africaines via la culture de fruits de palmier », a expliqué Oscar A. Faria, président et PDG d'African Palm Corp. « Nous sommes à la recherche de partenariats avec les pays d'Afrique de l'Ouest au sein desquels nous pouvons rationaliser nos forces respectives, afin de fournir à notre clientèle mondiale une huile de palme de haute qualité produite durablement. »

L'accord a été signé en présence d'un notaire public, de Juvely Ock, directeur général de Ngalipomi, d'Oscar A. Faria, président et PDG d'APC, ainsi que de la haute direction de la Société : Marielis Ontiveros, Marc Mesa et Carlos Gomez. Étaient également présents Loubaki Cyrille, ingénieur en agriculture, Ngoulou Prince, directeur d'exploitation, et Nkounkou Chérubin, directeur général de Doigts Verts Congo, qui fourniront des conseils techniques aux deux parties engagées dans l'opération.

À l'échelle mondiale, la demande en huile de palme a considérablement augmenté ces 20 dernières années, passant de 15 millions de tonnes métriques par an en 1995 à plus de 65 millions en 2015, l'Indonésie et la Malaisie produisant actuellement 85 % de l'huile de palme mondiale. À l'heure où la demande engendre une croissance substantielle à travers le monde, les acheteurs deviennent également plus soucieux de la qualité supérieure des produits, qui soutiennent des méthodes agricoles durables, ainsi que les communautés locales qui seront impactées par cette nouvelle activité.

Grâce au soutien et aux conseils d'un prestigieux courtier en assurance et syndicat de la Lloyd's basé au Royaume-Uni, African Palm Corp. a bâti un modèle d'affaires solide, qui garantit aux investisseurs la viabilité et la rentabilité de l'entreprise. La notation A accordée à APC par la Lloyd's garantit le total des bénéfices annuels, quels que soient les changements politiques ou les conditions climatiques susceptibles d'affecter la production et les ventes d'huile.

Engagement auprès des communautés locales

Cette plante originaire d'Afrique de l'Ouest pousse naturellement à l'état sauvage, ce qui n'est pas le cas dans certaines régions d'Asie, réduisant ainsi au minimum l'impact environnemental de la société. Avant de débuter ses opérations, African Palm Corp. a signé plusieurs contrats de travail avec des groupes ethniques locaux, en vue d'une collaboration dans la récolte des fruits issus du palmier d'Afrique. Parallèlement aux transactions commerciales, 10 % du bénéfice net annuel d'African Palm Corp. sera directement investi dans des projets d'infrastructures sociales, tels que des écoles, des centres médicaux, et des routes, en tenant compte des besoins spécifiques de chaque communauté locale. En outre, toutes les infrastructures techniques d'African Palm Corp. développées dans le cadre des besoins logistiques de la société, tels que l'électricité, l'accès à l'eau potable, les routes, et les quais, seront disponibles et accessibles pour les communautés locales. Enfin, la plupart des emplois directs et indirects créés grâce aux opérations d'APC seront attribués aux membres et dirigeants des communautés locales.

À PROPOS D'AFRICAN PALM CORP.

African Palm Corp. [http://africanpalmcorp.com/]est une société américaine spécialisée dans l'extraction, le traitement et la commercialisation de produits dérivés des palmiers d'Afrique (principalement l'huile de palme) sur les marchés internationaux. Les opérations de la société seront basées dans un groupe de pays d'Afrique de l'Ouest, en partenariat avec les membres de communautés locales. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://africanpalmcorp.com/ [http://africanpalmcorp.com/].

CONTACT : Kelsey Flitter, [email protected]

Web site: http://africanpalmcorp.com/
Source: Boursica
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment