Emmanuel Macron annonce des "verrous réglementaires" contre l’accaparement des terres agricoles

TWITTER
FACEBOOK

France Bleu | 22 fév 2018

Emmanuel Macron annonce des "verrous réglementaires" contre l’accaparement des terres agricoles

Par Géraldine Marcon, France Bleu Berry et France Bleu Pays d'Auvergne

Emmanuel Macron a présenté ce jeudi plusieurs mesures destinées à faciliter l'installation de jeunes agriculteurs. Le président de la République a notamment annoncé la mise en place de "verrous réglementaires" pour empêcher le rachat des terres agricoles par des investisseurs étrangers.

A deux jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture, Emmanuel Macron recevait ce jeudi des centaines d'agriculteurs à l'Élysée pour évoquer l'avenir du secteur. Parmi les annonces marquantes, celle de la mise en place prochaine de "verrous réglementaires" sur les achats de terres agricoles par des étrangers en France. Pour le président de la Républiques, les terres agricoles sont "un investissement stratégique dont dépend notre souveraineté, donc on ne peut pas laisser des centaines d'hectares rachetés par des puissances étrangères sans qu'on sache la finalité de ces rachats."

Emmanuel Macron a précisé que des "verrous réglementaires" seront mis en place avec les agriculteurs et les les Safer (sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural). L'objectif étant de stopper les rachats massifs de terres cultivables par des investisseurs étrangers, comme ils ont pu être réalisés dans l'Indre et l'Allier où une société chinoise a acquis plus de 2.500 ha. En février dernier, le Parlement avait déjà adopté une proposition de loi visant à lutter contre cet accaparement des terres agricoles.

Des mesures pour faciliter l'installation des jeunes agriculteurs

Emmanuel Macron s'est plus largement exprimé que le problème de l'accès au foncier pour les jeunes agriculteurs. Il souhaite qu'une réflexion soit menée d'ici le mois de mai pour imaginer un système de "pré-retraites agricoles avec une sortie progressive de l'activité." Le président s'est également dit prêt à étudier les propositions du syndicat des Jeunes agriculteurs sur d'éventuels "prêts d'honneur" pour faciliter installation des jeunes. Enfin, Emmanuel Macron a annoncé une redéfinition du rôle et de la gouvernance des Safer ainsi qu'un recentrage du contrôle des structures agricoles sur les "opérations qui le justifient."

Original source: France Bleu
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment