Afropresse: l'Afrique à travers la presse allemande

TWITTER
FACEBOOK
Deutsche Welle | 06.02.2009 (extrait)

La crise politique qui continue à Madagascar, intéresse moins, cette semaine, la presse allemande. Mais un quotidien revient quand même sur un dossier brûlant pour la Grande Ile: c'est la locatrion de terres à l'entreprise sud-coréenne Daewoo.

Beaucoup de Malgaches, lit-on dans la Frankfurter Rundschau, sont indignés par le marché que Marc Ravalomana a concocté avec Daewoo. Fin 2008 il a garanti à l'entreprise sud-coréene les droits d'exploiter 1,3 million d'hectares, soit la moitié des terres fertiles de l'île. Daewo, qui a signé un bail pour 99 ans, veut cultiver du maïs et des palmiers à huile et envoyer les récoltes en Corée du sud. Daewo veut couvrir à partir de Madagascar la moitié des besoins sud-coréens en maïs. Or l'île est elle même tributaire des importations de riz et l'indice de la faim dans le monde la classe parmi les pays les plus touchés par le problème de la faim précisément.. Officiellement, poursuit le journal, et pour cause de violentes protestations, Daewoo n'est pas encore autorisé à mettre les terres en culture. En réalité, les travaux ont déjà commencé. Le journal en veut pour preuve les déclarations d'un expert allemand de Madagascar, Johannes Wantzen, qui lors de son dernier séjour à Madagascar a vu dans l'ouest de l'île de gros engins de terrassement servant manifestant à préparer la terre pour une agriculture industrielle.
Original source: Deutsche Welle
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment