Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Socfin : Droit de réponse
Published: 07 Jun 2017
Posted in:  Belgium | Luxembourg | SOCFIN
Comments (0) Print Email this

Socfin | 07/06/2017

Droit de réponse

La Socfin rejette les déclarations mensongères des ONG l'accusant de bafouer les droits de ses nombreuses populations riveraines. Ces accusations sont basées sur une déformation malveillante de la réalité ou, pire encore, sur de complètes affabulations.

Contrairement à ces accusations, la Socfin est constamment à l'écoute de ses riverains. Dans chaque pays, cela fait partie intégrante du mandat de ses dirigeants. De plus, et selon les circonstances, les riverains de nos plantations ont accès aux nombreux services sociaux mis à la disposition de nos employés, qu'il s'agisse d'écoles ou de soins dans nos hôpitaux.

Nos riverains ne se reconnaissent absolument pas dans cette 'alliance internationale' créée par ces ONG; celle-ci est notamment composée d'opportunistes cyniques en quête de profits fonciers ou de repris de justice reconnus coupables et condamnés pour des dégradations commises dans nos plantations. Ce sont de tels individus qui suscitent les conflits en espérant y trouver leur intérêt.

Il n'y a pas, il n'y a jamais eu 'd'accaparement de terres' par la Socfin. Nous nous élevons avec la plus grande fermeté contre cette allégation dénuée du moindre fondement. Nos plantations font partie de concessions régulièrement acquises dans le plus strict respect des lois de chacun des pays où nous opérons, en accord avec les populations et les édiles locaux, et en application des procédures relatives au Consentement Libre, Informé et Préalable.

Quant à l'accusation d'intimidation qui lui est faite, elle relève d'une dialectique tout aussi fallacieuse: il semble légitime que la Socfin souhaite rétablir la vérité face aux diffamations nuisibles à sa réputation.

L'ensemble des concessions de la Socfin représente moins d'un tiers de pourcent des surfaces des pays ou elle est établie, il est donc absurde de parler dans son cas de dangereuses déforestations. Qui plus est, la Socfin s'est engagée dans une politique ''zéro-déforestation'' qui suit l'approche HCS promue par Greenpeace.

La Socfin rappelle qu'elle emploie plus de 35'000 personnes, le plus souvent dans des zones où elle est seul investisseur. En 2016, les investissements sociaux de notre société se sont élevés à plus de €18 mios. Ils ont notamment servis à la formation de 52'391 jeunes dans nos 283 écoles, et plus de 330'000 consulations ont été effectuées dans nos 108 dispensaires et hôpitaux.

Les équipes de la Socfin sont fières du travail accompli dans les plantations et de l'aide apportée aux populations locales; elles veillent au développement harmonieux de leur société, indissociable de ces populations.

SOCFIN SA
Société financière des Caoutchoucs
4, Avenue Guillaume
1650 Luxembourg
Source: Socfin



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Tell Samsung to stop its destruction of Indonesian rainforest for palm oil and timber production by dropping  joint venture with a Korean-Indonesian agribusiness company, Korindo
Please help sign the petition here.


Kindly support the struggle against large-scale industrial oil palm plantations by Okomu Oil Palm PLC (a member of the global SOCFIN) in Edo State, Nigeria. Sign on with this link and share: http://erafoen.org/index.php/2017/07/28/uphold-edo-state-government-revocation-order-on-okomu-oil-palm-company-plc/


Who's involved?

10 Oct 2017 - Tokyo
Global AgInvesting Asia 2017



Languages



Archives