Logo-text

Australie: registre national des terres détenues par des étrangers

Belga | le mardi 23 octobre 2012

Australie: registre national des terres détenues par des étrangers

L'Australie va créer un registre national répertoriant les détenteurs étrangers de terre agricole australienne, a annoncé mardi la chef du gouvernement, alors qu'une partie du monde rural s'inquiète de la vente de terres, à des Chinois notamment.

"Le registre donnera à la communauté une vision plus complète de la taille et de la localisation des surfaces agricoles détenues par des propriétaires étrangers", a déclaré la Premier ministre Julia Gillard.

Des responsables politiques du parti conservateur (opposition) dans les circonscriptions rurales ont mis en garde récemment contre la vente de terres agricoles à des étrangers, dont les Chinois, premiers partenaires commerciaux de l'Australie.

Dernier motif de grogne: la vente cet été de la plus grande plantation de coton d'Australie, la Cubbie cotton station (est du pays), à des investisseurs chinois.

Mais Julia Gillard a souligné mardi que les investissements étrangers dans l'agriculture australienne n'étaient "pas quelque chose de nouveau" et qu'ils restaient fortement minoritaires.

"Ca a aidé à bâtir l'agriculture australienne ces 200 dernières années et il est important pour l'avenir que nous cherchions à renforcer notre production et notre sécurité alimentaires", a-t-elle déclaré devant des agriculteurs à Canberra (sud).

Selon un rapport publié en début d'année, quelque 89% des terres agricoles du pays appartiennent à 100% à des propriétaires australiens et 6% supplémentaires sont détenus à majorité par des propriétaires australiens.

Who's involved?

Who's involved?


Languages



Special content



Archives




Latest posts