La Nouvelle-Zélande autorise la vente de fermes laitières à la Chine

TWITTER
FACEBOOK
24 heures dans le Pacifique

Brèves du Pacifique - 30/01/2012

La Nouvelle-Zélande autorise la vente de fermes laitières à la Chine – Avant sa mise sous séquestre en 2002, Crafar Farms était le plus grand réseau de fermes laitières de Nouvelle-Zélande avec 20 000 vaches sur l’île du Nord. Vendredi dernier, le gouvernement a donné son feu vert à la décision du Bureau de l’investissement à l’étranger qui recommande la vente des 16 fermes laitières Crafar à la société Shanghai Pengxin pour 150 millions de dollars. Un consortium néo-zélandais qui s’est également proposé à l’achat des 16 fermes crie au scandale et a annoncé son intention de saisir la Haute cour. Ce consortium qui regroupe des commerces, des entreprises agricoles et des intérêts maoris estime que cette vente à une société chinoise signifie que la saison d’achat de terres néo-zélandaises par des intérêts étrangers est maintenant ouverte.
Original source: 24H dans le Pacifique
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

2 Comments


  1. jasmin theberge
    02 Feb 2012

    les terre agricole doivent rester au resident du pays et cultiver par ces résident. c'est un scandale de vendre a des étranger. Si tu vend a un non résident tu pert tes richesse naturelles,tu pert les déscisions, tu pert l'appartenance des citoyen envert son pays ect. On le voie avec les grosse compagnie mondiale, ce n'est que le profit et le pouvoir. Le peuple d'un pays mérite d'ètre mètre chez eux et l'agriculture ce n'est pas l'affaire de profit c'est une affaire de passion et de vouloire faire manger son monde.

  2. Kirsten Smith
    30 Jan 2012

    trying to post a comment to this article, but not working. This is therefore another test comment submission

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment