Peut-on acheter un pays ?

TWITTER
FACEBOOK

Tribune de Genève | 14.01.2011

Peut-on acheter un pays ? Cyberguerre?: Geopolitis vous dit tout!

Depuis la flambée des prix des produits agricoles et la crise alimentaire qui s'en est suivie en 2008, l'acquisition de terres à l'étranger a connu un essor fulgurant. Des Etats -pour la plupart du Sud- vendent ou louent des portions entières de leurs territoires à des investisseurs publics ou privés de pays tiers. Le phénomène constitue certes une manne pour ces Etats qui voient leur rente augmenter, mais il inquiète également par les conséquences qu'il engendre. Les organisations paysannes dénoncent à ce titre une menace à la souveraineté alimentaire.

Quels sont les risques liés à l'accaparement de terres agricoles ? Peut-on parler de confiscation ? Geopolitis décrypte les enjeux et les dangers d'une pratique largement décriée.

L'invitée de Geopolitis : Valentina Hemmeler Maïga, Secrétaire syndicale de l'organisation paysanne suisse Uniterre

 


Sur www.geopolitis.ch et www.tv5monde.com dès le 14 janvier

Sur TSR 1 le dimanche 16 janvier puis sur les neuf réseaux de TV5Monde

Original source: Tribune de Genève
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

1 Comments


  1. Jacques Le Croquant
    21 Jan 2011

    Nous avons affaire à l'émergence d'une nouvelle forme de colonialisme. Car qui tiend la terre d'un pays qui n'est pas le sien, va tenir entre ses mains les semences donc la nourriture de la population. Ce qui veut dire l'enchaînemen à l'esclavage de cette population.

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment