RD Congo : Le RIAO-RDC demande la libération immédiate de quatre leaders de la communauté de Mwingi qui ont été arrêtés après une manifestation pacifique contre la société de plantation de palmiers à huile PHC
RIAO-RDC | 14 février 2021

RD Congo : Le RIAO-RDC demande la libération immédiate de quatre leaders de la communauté de Mwingi qui ont été arrêtés après une manifestation pacifique contre la société de plantation de palmiers à huile PHC

Pour votre information :
 
4 membres du RIAO-RDC ont été arrêtés lors de la marche de protestation des communautés de Mwingi à l'arrivée de la délégation de Mr Mpinga le nouveau patron de Feronia/ KKM accompagné de ses investisseurs.
 
Il s'agit de :
 
▪︎ Mr Christian Litikela (membre  du RIAO-RDC à Lokutu ) ;
▪︎ Mr André Lisongi (membre  du RIAO-RDC à Lokutu ) ;
▪︎ Mr Mr José Litikela (membre du RIAO- RDC à Lokutu) ;
▪︎ Mr Chimita ALELA  (leaders de Mwingi). 
 
Ils ont été presque enlevés et demain, le 14 février 2021, ils seront acheminés à la prison centrale de Yangambi. 
 
Les parents de ces trois membres sont venus voir le chargé des opérations du RIAO-Lokutu afin de se renseigner sur l'intervention du PCA RIAO - RDC et ses alliés si possibilité il y aura pour leur libération avant d'être transférer à Yangambi ou Kisangani et faire plusieurs mois comme c'est fut le cas des 5 leaders de Yalifombo dont on attend le Verdict qui ne vient toujours pas alors qu'ils sont en interpelés chaque mois à Yangambi en situation de liberté sous caution. 
 
Motifs de leurs arrestations :
 
Les 3 membres du RIAO-RDC à Lokutu sont arrêtés sous un  faux motif d'incitation à la révolte, avoir pris les images de la marche et avoir passé des interviews avec les journalistes pour donner le bien-fondé de la marche de Lokutu ;
 
Tandis que le leader est reproché d'avoir fait des déclarations graves contre Feronia lors de ladite marche et au cours d'interviews avec les journalistes mandatés par le RIAO-RDC pour faire un reportage relativement à cette marche de protestation contre les violations massives des droits humains et des communautés ayant droit perpétrées par la PHC/ Feronia/ KKM. 
 
Le RIAO-RDC condamne vivement  cette atteinte  à la liberté d'expression et les traitements cruels, inhumains et dégradants dont sont victimes les 4 personnes.
 
Nous réclamons leur libération immédiate car la marche est une manifestation démocratique autorisée par la loi congolaise et plusieurs autres instruments normatifs ratifiés et signés par la République démocratique du Congo. 
 
Nous demandons aux institutions financières de développement occidentales qui financent la PHC/ Feronia/ KKM au Congo de faire de leur mieux pour mettre fin à ces genres d'atrocités face aux membres du RIAO-RDC et les ayants droit. 
 
▪︎ Nous mettons en garde Mr KING  MPIKA (le Cousin de Mr Kalaa Pinga) qui a promis la mort (faire disparaître nos deux membres avant de quitter Lokutu) à Mr Christian Litikela et Chimita alela.
 
En outre, à Bolesa Mr King Pika et ses forces ont pu ramener 4 leaders de Bolesa qui sont en transition au cachot de la Police Nationale congolaise à Lokutu en attendant qu'ils soient tous embarqués à destination de Kisangani pour la prison centrale.
 
Pour le RIAO-RDC 
 
1. Jean-François Mombia Atuku, PCA ;
Tel : 00243847122924
WhatsApp : 00221773469621
URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/30111

Source: RIAO-RDC