Petite géographie du palmier à huile

L’atmosphère est moite, les températures oscillent entre 24° et 28 °C. Ses longues feuilles épineuses, au port dressé en couronne et retombant, flanquées au sommet d’une tige rugueuse s’étalent sous les cieux lumineux des régions tropicales. On l’apprécie tant pour ses lourds régimes de fruits charnus que partout où les conditions lui sont favorables on le cultive sur des milliers d’hectares. On l’accuse de tous les maux. Voici Elaeis guineensis (Elaeis de Guinée), le palmier à huile.
par Agnès Stienne

On extrait de la pulpe du fruit une substance oléagineuse dont la couleur varie du jaune au rouge selon la variété de la plante et le mode d’extraction, l’huile de palme, utilisée dans les plats préparés, les cosmétiques, les produits d’entretien, les carburants et bien d’autres usages industriels. Du noyau on tire l’huile de palmiste et de la sève le vin de palme.

Le palmier à huile dépasse en tout point les « performances » des autres plantes oléagineuses (oliviers, soja, coco, colza, tournesol, etc) : il bat les records de production à l’hectare et ses usages sont infinis. D’où son infaillible succès. Heureusement, il ne pousse pas partout. Malheureusement il pousse parfaitement bien dans les régions tropicales humides à l’endroit précis où subsistent les forêts primaires tropicales.

Originaire d’Afrique de l’Ouest, Elaeis guineensis s’est très bien adapté aux climats indonésien et malaisien où les variétés obtenues par sélections ont colonisé les terres à échelle industrielle.

Depuis les années 1990, c’est de loin en Asie du Sud-Est, sur les sols tourbeux d’Indonésie et de Malaisie, notamment sur les îles de Bornéo et de Sumatra, que les industriels ont jeté leur dévolu et planté par millions le végétal aux fruits d’or, mordant un peu plus chaque année sur la forêt primaire et asséchant les tourbières.


Lire la suite
https://visionscarto.net/palmier-a-huile

URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/28515

Source: Visionscarto 
https://visionscarto.net/palmier-a-huile

Links in this article