Emploi des enfants mineurs : Un adolescent camerounais porte plainte contre V. Bolloré
Infos Cameroun | 13 janvier 2017

Emploi des enfants mineurs : Un adolescent camerounais porte plainte contre V. Bolloré

Par Yves Mbella

Soutenu par un cabinet d’avocat français, Guillaume Eboh Dipanda, jeune riverain des plantations de la Société Camerounaise des Palmeraies (Socapalm), vient de trainer Vincent Bolloré devant les tribunaux de Paris.

Les conditions de travail sont déplorables dans les plantations de la Société des Palmeraies du Cameroun(Socapalm), avait déclaré la chaine publique française France 2 dans un reportage paru en Avril 2016. Le reporter s’est appuyé sur les témoignages des travailleurs même mineurs comme Guillaume Eboh Dipanda pour faire arriver à cette conclusion.

Quelques mois plus tard, le Groupe Bolloré, appartenant à l’homme d’affaires français Vincent Bolloré, portait plainte contre France 2 qui aurait salit son image à travers ce reportage réalisé à Mbonjo, une localité située à 45 km de Douala. Le nom de Guillaume Eboh Dipanda a été cité dans cette plainte pour diffamation. En réaction, le jeune adolescent, aidé par son père, Manfred Dipanda, a décidé d’attaquer en justice le puissant homme d’affaires.

Une plainte contre Vincent Bolloré pour «diffamation publique envers un particulier» a été déposé le 2 septembre 2016 au Tribunal de Grande Instance de Paris par le jeune plaignant qui bénéficie d’une assistance judiciaire bénévole du Cabinet d’avocat français Bourdon&Forestier, fait savoir dans son 3eme numéro «Trait d’Union», magazine trimestriel d’information des riverains de la Socapalm, des syndicats et planteurs de l’huile de palme.

Selon la partie civile, cette plainte s’appuie sur les articles 23, 29 alinea 1 et 32 alinéa 1 de la loi française du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Le représentant du Cabinet d’avocat a séjourné à Mbonjo pendant un moment pour recueillir des éléments à charge comme les vidéos de la victime, de son père, des habitants et des membres de la Synergie nationale des paysans et riverains du Cameroun(Synaparcam), une Organisation non gouvernementale spécialisée dans la défense des droits des riverains des palmeraies Socfin/Bolloré.
URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/26849

Source: Infos Cameroun 
http://www.info-cameroun.com/emploi-enfants-mineurs-adolescent-camerounais-porte-plainte-contre-bollore/

Links in this article