Thaïlande: Assassinat du défenseur du droit à la terre M. Chai Bunthonglek

Frontline Defenders | 14 February 2015 | English

Chai Bunthonglek était membre du Southern Peasants' Federation of Thailand – SPFT (Fédération des paysans du sud de la Thaïlande), un réseau formé en 2008 pour militer pour le droit aux terres agricoles dans la communauté de Khlong Sai Pattana dans le district de Chaiburi, province de Surat Thani, et dans d'autres zones de la région.

La SPFT soutient activement la communauté Premsub dans le cadre d'un conflit relatif à la terre impliquant l'entreprise Thai Boonthong, spécialisée dans l'huile de palme. Les terres objets du conflit appartiennent à l'Office de réforme des terres agricoles (ARLO), qui en 2009 a autorisé les villageois à rester sur les terres jusqu'à la résolution du conflit, car la concession de l'entreprise sur ce territoire a pris fin 15 ans plus tôt. Toutefois, l'entreprise continuerait à occuper les terres et les villageois risquent à tout moment d'être expulsés.

Le coupable, qui conduisait une moto Honda 100 cc rouge et noire, aurait tiré six balles contre le défenseur des droits humains. Chai Bunthonglek est le quatrième membre du SPFT tué à cause de ses activités en faveur des droits humains. Le 19 novembre 2012, Mme Montha Chukaew et Mme Pranee Boonrat ont été abattues par des inconnus près du village de Khlong Sai Pattana dans la province de Surat Thani. En 2010, Mme Somporn Pattaphum a aussi été tuée dans cette région.

Cet assassinat a été perpétré après la récente détention au secret de M. Pianrat Boonrit, président du SPFT, le 3 février 2015. L'armée a libéré le défenseur le 5 février 2015, soi-disant à condition qu'il devienne médiateur entre l'armée et la communauté de Premsub, et qu'il presse la communauté à quitter la zone. Pianrat Boonrit a été menacé de sept jours de détention s'il n'arrivait pas à convaincre la communauté de quitter les terres. Le défenseur avait été arrêté et placé en détention alors qu'il s'était présenté de lui-même au camp militaire de Vibhavadi Rangsit, dans la province de Surat Thani, après avoir reçu une convocation pour assister à un "camp d'ajustement de l'attitude" pendant trois jours.

Front Line Defenders condamne l'assassinat de Chai Bunthonglek, qui semble directement lié à son travail légitime et pacifique en faveur du droit à la terre. Front Line Defenders est profondément préoccupée par l'intégrité physique et psychologique de Pianrat Boonrit et des autres membres du SPFT.

Agissez en faveur des défenseurs et défenseuses de droits humains au Thaïlande.

Agissez en faveur des défenseur-ses des droits humains en Thaïlande. - See more at: http://www.frontlinedefenders.org/fr/node/28100/action#sthash.pFKkRHVG.dpuf
Agissez en faveur des défenseur-ses des droits humains en Thaïlande. - See more at: http://www.frontlinedefenders.org/fr/node/28100/action#sthash.pFKkRHVG.dpuf
URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/24533

Source: Frontline Defenders 
http://www.frontlinedefenders.org/fr/node/28100

Links in this article