Papouasie Occidentale - Accaparement de terres : Famine et la pauvreté

FPP via GITPA | 1 septembre 2013

INDONÉSIE - PAPOUASIE OCCIDENTALE
Accaparement de terres : Famine et la pauvreté

Appel des organisations de la société civile pour la suspension d’un mégaprojet agro - industriel dévastateur, en attente de réparation pour les collectivités locales.

Le gouvernement indonésien a délivré un permis de plantation industrielle du bois et de production d’agro carburant sur les terres coutumières du peuple papou Malind (de la commune de Zanegi) à une compagnie forestière, dont la concession s'étend sur 169 400 ha, et qui appartient à un mégaprojet agro-alimentaire de plus de 80 sociétés opérant avec le gouvernement indonésien et parrainé par Merauke Integrated food and Estate énergie (MIFEE ).

Le projet MIFEE a été officiellement lancé en 2010 par le Ministre Indonésien de l'Agriculture et couvre aujourd'hui environ 2,5 millions d'hectares, soit plus de la moitié de la superficie de 4,5 millions d'hectares de Merauke.

Des conditions d'indemnisation ont été imposées unilatéralement aux communauté autochtones Malind plutôt que négociées à des taux inférieurs à 0,86 USD par hectare et par an et par clan. Sans exception, les « négociations » entre la compagnie et les communautés se sont déroulées en présence des forces militaires armés, si bien que la liberté d'expression a été restreinte et les objections au projet étouffées. Même l’église n'a pas été épargnée dans ce frénétique accaparement des terres. Des représentants de la MIFEE se faisant passer pour des prêtres ont encouragé les membres de la communauté à coopérer et à abandonner leurs terres.

Le développement social et l'aide économique qui avaient été promis aux Malind sont invisibles. Il en résulte qu’aujourd'hui le peuple papou Malind vit dans une pauvreté sans précédant, avec à peine suffisamment de terres pour chasser et recueillir les denrées nécessaires à leurs besoins quotidiens.

Faisant suite au dépôt, le 25 juillet 2013, d’un rapport au cours de la 83e session du Comité des Nations Unies sur l'élimination de la discrimination raciale (CERD), le Comité a transmis à l’Indonésie ses préoccupations et recommandations sur la situation du peuple autochtone Malind.
Depuis, il n'y a eu aucun changement perceptible concernant la politique du projet MIFEE qui se poursuit aux mépris des droits internationaux qui garantissent le respect du peuple Malind, comme le mentionne la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Franky YL Samperante , directeur exécutif de l'ONG indonésienne Pusaka , note : " l’aménagement du territoire basé sur la conversion des forêts à grande échelle et l'importation de main-d’œuvre qualifiée ne bénéficiera pas au peuple Malind. Ils ne profiteront plus de leurs terres, de leurs ressources, de leurs moyens de subsistance coutumiers et ils deviendront des ouvriers agricoles pauvres. L'existence même de ce peuple est en danger. Il est impératif que le gouvernement suspende la poursuite du développement du projet MIFEE et donne la reconnaissance et le respect au pouvoir coutumier, aux valeurs et aux droits des personnes Malind. "

Avec les premiers signes de la campagne pour les élections présidentielles en 2014, il est à espérer que l'élan politique se mette à évoluer vers une justice tant attendue et donne réparation aux peuples autochtones et aux communautés locales de Merauke. D'autre part, cette dynamique pourrait redynamiser un gouvernement qui ne répond plus. Dans ce contexte volatile, la soumission des organisations de la société civile au Comité CERD cherche à faire entendre les voix des milliers de Malind dont la subsistance et l’existence sont menacées par le projet MIFEE.

Source: Forest Peoples Programme, 1er septembre 2013
Traduction par Damien Faure, membre du réseau des experts du GITPA pour le Pacifique

Rapport complet du FPP

Accès aux informations sur le site du GITPA
Papouasie occidentale
Accaparement des terres

URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/22539

Source: FPP 
http://www.gitpa.org/Qui%20sommes%20nous%20GITPA%20100/ACTUlettrePapouasieMalind.htm

Links in this article