Les droits fonciers au Gabon, faire face au passé - et au présent
FERN | July 2, 2012

Les droits fonciers au Gabon, faire face au passé - et au présent

Ce rapport de FERN rédigé par la spécialiste en droits fonciers Liz Alden Wily documente la situation au Gabon pour informer sur, entre autre, les discussions en cours concernant FLEGT et REDD dans le pays. Le rapport commence par un regard historique sur le Gabon.  En 1899 virtuellement la Gabon tout entier était attribué aux compagnies françaises d’exploitation forestière.  Avant cela, le Gabon endura près de deux siècles d’un régime commercial des plus développés en Afrique au sein duquel des clans locaux se mirent au service du commerce international d’esclaves et de ressources.  Depuis, le peuple du Gabon a enduré la dépossession de ses terres et de ses ressources, tant du point de vue légal qu’en pratique.

Malgré la conservation d’un certain usage coutumier de la terre, aucune famille ou communauté ne peut s’assurer la propriété de ses forêts traditionnelles, dont on peut soutenir qu’il s’agit de son plus précieux moyen de subsistance et son bien le plus capital.  Les administrations coloniales et postcoloniales ont continué à transmettre les droits et ressources à de grandes entreprises plutôt qu’investir dans des initiatives locales.  Les réformes légales en droit foncier et gouvernance menées en  Afrique depuis les années 1990 n’ont simplement pas atteint le Gabon. Le rapport détaille les étapes possibles pour remédier aux injustices passées et aller de l’avant pour le respect des droits à la terre des communautés de la même manière que dans d’autres pays dans la région.

Télécharger le rapport complet (PDF 2.79Mo): http://www.fern.org/sites/fern.org/files/FINAL%20copy%20FRENCH%20fern_gabon_LR.pdf
URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/20843

Source: FERN 
http://www.fern.org/fr/lesdroitsfonciersauGabon

Links in this article