Colonisation foncière qatarie : bientôt des paysans sans terres au Niger!

swissaid | 26.04.2012

Colonisation foncière qatarie : bientôt des paysans sans terres au Niger!

Les différentes crises alimentaires successives ont donné du tonus aux capitalistes pour étendre leurs projets au secteur foncier. Plusieurs pays riches de la planète procèdent sans pitié à la spoliation des pauvres agriculteurs ruraux, notamment d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie pour asseoir leur puissance économique et contrôler de ce fait la vie des citoyens.

Le Qatar fait partie de ces pays. A l’issue de la dernière visite du Président de la République du Niger au Qatar, l’occasion a été saisie par Son Altesse Royal Cheikch Ahmad Bin Khalifa, pour discuter agrobusiness. Le Qatar a réitéré son vieux rêve «d’investir environ 300 millions de dollars dans le secteur de l’agriculture au Niger» qui n’a pas encore vu le jour depuis 2008, en raison «d’une forte odeur de corruption».

Il convient d’attirer l’attention des Nigériens, du citoyen lambda jusqu’au décideur, que ce rêve n’est autre que celui d’une colonisation en perspective, consistant à acquérir d’importantes superficies de terres agricoles, à travers une supercherie de «holding», dont la fatalité est la dépossession des paysans, et cela pour l’éternité. L’aboutissement de ce processus est la constitution de paysans sans terres au Niger.

Pour rappel, les autorités qataries ont déjà opéré de la sorte soit directement ou à travers des entreprises du Qatar, notamment au Cambodge, en Thaïlande, en Indonésie, au Pakistan, au Tadjikistan, au Soudan, en Turquie, au Vietnam, au Kenya, etc., et dans certains cas en mettant en avant la «fraternité islamique» ou en échangeant, entre autres, des invitations de personnalités au plus haut sommet des Etats. C’est une vraie arnaque qui ne viendra qu’à empirer la situation déjà très précaire des Nigériens, et que tout citoyen digne de nom doit combattre avec la dernière énergie. Partout dans ces pays, l’accaparement des terres a provoqué des troubles socioculturels, économiques ruraux et environnementaux.

Almoustapha S. Moumouni
Chercheur socio-économiste, coordinateur du bureau de SWISSAID au Niger

URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/20628

Source: swissaid 
http://www.swissaid.ch/fr/Colonisation-fonciere-qatarie-bientot-des-paysans-sans-terres-au-Niger

Links in this article