L’accaparement des terres au Mali menace gravement le fleuve Niger et les millions d’ouest africains qui en dépendent
Confédération Paysanne | 18 nov 2011

L’accaparement des terres au Mali menace gravement le fleuve Niger et les millions d’ouest africains qui en dépendent

Alors que les organisations paysannes, dont la Confédération paysanne, et autres groupes de la société civile du monde entier se retrouvent pour une Conférence Internationale sur l'accaparement des terres [http://bit.ly/tJEoHZ] du 17 au 20 Novembre à 2011 à Nyéléni, Mali, Oakland Institute et la Coordination Nationale des Organisations Paysannes (CNOP) du Mali publient un nouveau rapport sur l'accaparement des terres au Mali. Comprendre les Investissements Fonciers en Afrique : Rapport Mali [http://www.oaklandinstitute.org/comprendre-les-investissements-fonciers-en-afrique-rapport-mali] est une version mise à jour et en français de Understanding Land Investment in Africa: Mali report, publié plus tôt cette année par Oakland Institute.

Ce rapport approfondi analyse la tendance actuelle des investissements agricoles au Mali. Il montre qu’à fin 2010, au moins 544 567 ha de terres fertiles avaient été acquises ou étaient en cours d’acquisition dans le pays. Malgré la faible disponibilité de terres arables au Mali et les chiffres dramatiques de la faim dans ce pays, plus de 40% des investissements prévoient la production d’agrocarburants. Les acquisitions de terres ont entrainé des violations graves et violentes des droits de l’homme dans le pays, notamment des attaques sur les populations luttant contre la confiscation de leurs terres. La plupart des investissements concernent le grand delta fluvial de l'Office du Niger, où les droits coutumiers des populations locales ne sont pas protégés par la loi, et ne sont pas reconnus par les pouvoirs publics.

Alors que le gouvernement du Mali justifie les cessions de terres à des grands investisseurs, pour la plupart étrangers, par la nécessité de «moderniser» l'agriculture malienne, les grands projets en cours, impliquant une agriculture irriguée de type industriel constituent des menaces dramatiques pour la survie des populations qui dépendent du fleuve Niger, au Mali comme dans le reste de l'Afrique de l'Ouest, où plus de 100 millions de personnes dépendent du fleuve pour leur subsistance.

Télécharger le rapport:

En français: http://www.oaklandinstitute.org/comprendre-les-investissements-fonciers-en-afrique-rapport-mali

En anglais: http://oaklandinstitute.org/understanding-land-investment-deals-africa-mali

Contact :

Confédération paysanne
Christian Roqueirol : 06 72 68 45 40

CNOP/Via Campesina
Chantal Jacovetti: [email protected] ; tel: +223.76.81.87.93 / 64.86.89.26
Lamine Coulibaly: [email protected]

Oakland Institute
Frédéric Mousseau [email protected]; tel +1510.512.5458
URL to Article: https://farmlandgrab.org/post/view/19634

Source: Confédération Paysanne 
http://www.confederationpaysanne.fr/accaparem-terres-au-mali-menace-gravement-fle_27-actu_1914.php

Links in this article