Les accaparements des terres se poursuivent au Cambodge

TWITTER
FACEBOOK
Des villageois protestent contre une compagnie chinoise qu’ils accusent d’accaparer illégalement leurs terres. REUTERS/Samrang Pring 
RFI | samedi 3 janvier 2015

Les accaparements des terres se poursuivent au Cambodge

Par Stéphanie Gee

Confiscation de bulldozers et prises en otages de leurs deux conducteurs durant près de 24 heures. C’est ainsi que, en début de semaine, au nord du Cambodge, des villageois issus d’une minorité ethnique ont protesté contre une compagnie chinoise qu’ils accusent d’accaparer illégalement leurs terres. Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme estiment que, depuis l’an 2000, quelque 6 % de Cambodgiens ont été victimes d’expulsions foncières.

Ecouter le reportage : http://telechargement.rfi.fr/rfi/francais/audio/modules/actu/201501/ok_REP_INTER_0301_CAMBODGE_Conflits_fonciers.mp3

Original source: RFI
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment