L’accaparement des terres est un problème crucial dans tous les pays du continent (avocat)

TWITTER
FACEBOOK
Les uns disent qu’on est pauvres en Afrique, mais on voit que chacun se précipite pour venir mettre en valeur son argent sur cette terre-là.
APS | 30/09/2011

L’accaparement des terres est un problème crucial dans tous les pays du continent (avocat)

Saly (Mbour), 30 sept (APS) - L’accaparement des terres est un problème crucial, qui a fait sa présence dans tous les pays africains, selon Me Fako Bruno Ouattara, un avocat burkinabé et expert en résolution de conflits.

"Dans la législation des pays africains, l’incompréhension, c’est qu’on dit, théoriquement, que les lois sont votées par les populations à travers l’Assemblée nationale. Les lois ne sont pas comprises. Les textes sont ignorés", a relevé Me Ouattara, coordonnateur du Centre international d’études sociologiques et de droit appliqué (CINESDA), basé à Ouagadougou (Burkina Faso).

Il participait à la cérémonie de clôture d’un atelier sur la gestion des ressources naturelles en Afrique de l’Ouest.

Selon lui, "la grosse bataille" de CINESDA consiste à faire de sorte que les populations comprennent les textes et lois votés dans leur pays. ‘’Il faut absolument que les gens comprennent", a martelé l’avocat. ‘’La question qu’il faut se poser, c’est celle du statut de la terre’’, a-t-il signalé.

"Les uns disent qu’on est pauvres en Afrique, mais on voit que chacun se précipite pour venir mettre en valeur son argent sur cette terre-là. Nous, au CINESDA, nous disons que la question, aujourd’hui, c’est de savoir s’il faut transformer cette richesse en part foncière. Cela veut dire que les riches emmènent leur argent, les pauvres leur terre, même s’ils sont pauvres", a commenté l’avocat.
Original source: APS
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment