Cameroun : Un village résiste l'accaparement de leurs terres par une société française

TWITTER
FACEBOOK

GRAIN et CODEN | 8 novembre 2010

Entretien avec Ndjoya Dieudonné, membre du Comité de développement de la région de Ndo (CODEN)

Yaoundé, Cameroun

Réalisation : GRAIN

Le regroupement villageois de Ndo, situé dans le centre du Cameroun, fait face à un accaparement de leurs terres par la Société Sosucam, filière de la Somdiaa, géant français de l'agroalimentaire dirigé par Alexandre Vilgrain. Dans cet entretien, Ndjoya Dieudonné, membre du CODEN, explique comment cet accaparement affecte sa communauté et qu'est-ce que les villageois font pour le résister.

Le 11 octobre 2010, CODEN, avec l'appui de l'ONG française Peuples Solidaires, a lancé un appel urgent à la solidarité internationale. Vous pouvez ajouter votre signature à cet appel içi :

http://www.peuples-solidaires.org/je-signe/?appel=4645

 

Pour contacter le CODEN :

NDJOYA Dieudonné

email - [email protected]

 

(Merci à Stéphanie Wang pour son assistance)
Original source: GRAIN et CODEN
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

1 Comments


  1. sir negryon
    19 Nov 2011

    je me rappel tout petit quand nos terres nous ont été arraché à njombé (département du moungo) par une grosse société industrielle française de la BANANE.et que nous les villageois de se village on à que nos larmes pour exprimé le désarrois de ce géant industriel. que fait l'état pour protégé son peuple?

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment