Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Accaparement de terres au Sénégal en 2016 : 18 transactions représentent 503 mille ha dont 270 mille cedés
Published: 09 Feb 2017
Posted in:  Senegal
Comments (0) Print Email this

Sud Quoidien | 09/02/2017

ACCAPREMENT DE TERRES A GRANDE ECHELLE _ATGE AU SENEGAL EN 2016
18 TRANSACTIONS REPRESENTANT 503 MILLE HECTARES DONT 270 MILLE CEDES


Halimatou LY DIOP

Comment lutter contre l’accaparement des terres à grande échelle ? Quel est l’état des lieux sur la situation de l’acquisition des terres ? Tels sont les questions développées par l’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs et le développement (CICODEV), en partenariat avec le Land Matrix lors d’une table-ronde d’échanges organisée hier mercredi à Dakar. Il s’en suivi une présentation sur la situation des acquisitions de terres à grande échelle.

Au Sénégal, «18 transactions ont été notées en 2016. Les tailles prévues de ces transactions représentent 503 mille hectares. Ce qui a abouti, sur les négociations des 503 mille hectares, représentent 270 mille hectares», a souligné Amadou Kanouté, directeur exécutif de CICODEV, lors d’une session d’échanges avec les Ong et institutions qui travaillent sur le foncier.

A la question de savoir si la lutte contre l’accaparement des terres à grande échelle par les partenaires n’est pas un combat perdu d’avance, puisque les accapareurs sont en même temps les financiers, le directeur exécutif de CICODEV répond: «ça aurait pu l’être, mais il ne l’est plus parce qu’il ya la société civile. On peut noter aujourd’hui que pour beaucoup de cas d’accaparement de terre qu’il y a eu, on a du revenir là-dessus car, justement, la société civile s’y est opposée. Au Sénégal, la plus grande taille d’appropriation est de 55 mille hectares dans la zone de Louga a une entreprise italienne appelée NOVER pour des biocarburants. Les acquisitions de terrains sont concentrées le long des grands fleuves et en Afrique de l’Est».

422 TRANSACTIONS VISANT 22.000 HECTARES EN AFRIQUE

Au-delà du Sénégal, les acquisitions et accaparements de terres agricoles sont une réalité en Afrique. «La situation en Afrique révèle que 422 transactions qui visent quelques 22.000 hectares font de l’Afrique la zone la plus ciblée. Les transactions sont principalement sous forme de baux ou de concessions. Les entreprises privées présentent prés de la moitié des transactions», a révélé Mme Angela Harding, chargée de projet à Land Matrix. Depuis 2012, Land Matrix a pu répertorier 1204 accords signés portant sur des attributions qui couvrent plus de 42,2 millions d’hectares. Et, comme si cela ne suffit pas, les accords en perspectives visent 20 millions d’hectares.

Pour rappel, basée en Afrique du Sud, Land Matrix a créée une plateforme qui fait office d’observatoire. C’est un outil ouvert qui permet de collecter et visualiser des informations sur les acquisitions de terres à grande échelle. Les données représentées sont en constante évolution.
Source: Sud Quotidien



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Liberia: Cease governmental surveillance and harassment against human rights advocates defending land and natural resource rights. Send letter to President Sirleaf


Tell TIAA-CREF to go deforestation and land grab-free!


Who's involved?

07 Mar 2017 - Schwäbisch Hall
Congrès «Global Peasants Rights»
Smallfh_peasants-logo Spacer
14 Mar 2017 - Dar es Salaam, Hyatt Regency Dar es Salaam, The Kilimanjaro
5th Commercial Farm Africa
Smallfh_120x130 Spacer
20 Mar 2017 - Washington DC
Conférence annuelle sur la terre et la pauvreté 2017: Gouvernance responsable des terres : vers une approche pragmatique
Smallfh_end poverty Spacer
20 Mar 2017 - Washington DC
Land and Poverty Conference 2017: Responsible Land Governance—Towards an Evidence-Based Approach
Smallfh_land-conference-2017 Spacer


Languages



Archives