Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

K Global Ventures choisi par le Gouvernement de Guinée pour développer 100 000 hectares de plantations pour la production d’huile de palme
Published: 31 Jul 2014
Posted in:  Guinea | Malaysia
Comments (0) Print Email this

Le ministre du Commerce de Guinée, Marc Yombouno, avec le directeur de KGV. La société a été sélectionnée pour assurer le développement de 100 000 hectares en Guinée pour cultiver des palmiers et en tirer de l’huile de palme. (Photo : Business Wire)
Business Wire | 30 juillet 2014

K Global Ventures choisi par le Gouvernement de Guinée pour développer 100 000 hectares de plantations pour la production d’huile de palme

(Traduction: GRAIN, voir le communiqué de presse en anglais ici.)

KUALA LUMPUR, Malaisie, 30 juillet 2014 (BUSINESS WIRE) – La République de Guinée veut se servir de l’expertise de la Malaisie dans le secteur de l’huile de palme pour encourager les liens commerciaux bilatéraux entre les deux pays ; ces liens étaient estimés à 45 millions de dollars US (143,10 millions de RM) l’an dernier et la république africaine a choisi le groupe malaisien K Global Ventures Sdn. Bhd (KGV) pour démarrer.

Le ministre du Commerce de Guinée, Marc Yombouno, en visite ici pour rencontrer les investisseurs, a annoncé que les négociations avaient amené à sélectionner KGV pour assurer le développement de 100 000 hectares en Guinée pour cultiver des palmiers et en tirer de l’huile de palme. Si la plantation des palmiers réussit à se faire d’ici le premier trimestre de 2015 et si le projet est terminé moins de cinq ans plus tard, la République de Guinée, a-t-il ajouté, offrira, pour encourager les investisseurs, une superficie de terres représentant le double de la première proposition.

Selon le directeur de KGV, Datuk Annuar Zaini Binyamin, son entreprise a reçu l’offre du gouvernement de Guinée de choisir une parcelle couvrant 100 000 ha dans le pays afin de démarrer le projet. Pour lui, 100 000 hectares de palmiers à huile en Malaisie représenteraient 2 milliards de RM de recettes.

Datuk Annuar a également déclaré que la Malaisie pourrait investir dans le secteur de la bauxite en République de Guinée, qui est le deuxième producteur mondial de bauxite.

« La Malaisie pourrait installer des fonderies en Guinée, » a-t-il dit. « Une équipe technique sera envoyée de chez nous en Guinée dans les deux ou trois prochains mois, » a proposé Datuk Annuar, après la visite de courtoisie de Yombuno durant laquelle le chef politique guinéen et son entourage ont rencontré le ministre du Commerce international et de l’Industrie, Datuk Seri Mustapa Mohamed, et son équipe.

« Nous sommes impressionnés par les progrès et les réalisations de la Malaisie dans le domaine de l’huile de palme. Nous cherchons actuellement des investisseurs malaisiens et des experts en huile de palme, » a indiqué Yombouno.

Il a rappelé que son pays avait établi des fondations démocratiques solides attrayantes pour les investisseurs et avait choisi de se tourner vers la Malaisie compte tenu de ses affinités historiques avec Kuala Lumpur. Selon le ministre, la Malaisie possède des technologies avancées et une bonne expertise dans plusieurs domaines qui intéressent la République.

« Nous sommes ici pour faire des propositions et pour apprendre, » a déclaré Yombouno. Le ministre a indiqué avoir donné 100 000 hectares à l’entreprise malaisienne sur la base d’une étude de faisabilité. Cette offre est conforme à la nouvelle législation guinéenne sur l’investissement.

Dans son discours, Yombouno a aussi souligné que la Guinée était anxieuse de profiter de l’expertise de la Malaisie en matière de finance islamique. Un peu plus tôt, au cours de la conférence de presse, Mustapa a déclaré qu’il était temps que les deux pays augmentent leur participation économique dans leur secteur commercial respectif et a cité la découverte de pétrole en Guinée comme étant un nouveau domaine d’intérêt pour la Malaisie.

Les délégués de la République de Guinée étaient ici pour une mission commerciale spéciale et se sont rendus au ministère du Commerce international et de l’Industrie (MITI), à Putrajaya, à la SME Bank (Banque pour les petites et moyennes entreprises), à l’Office de développement de l’industrie de la construction (CIDB) et à l’Autorité de réglementation des marchés financiers (SC).

SOURCE: K Global Ventures Sdn. Bhd. 

K Global Ventures Sdn. Bhd. 
Mohammad Hassan Abdullah, +6013-5042445

Source: Business Wire



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Who's involved?

13 Sep 2016 - Tokyo
Global AgInvesting Asia



Languages



Archives