Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Cevital, 1ère entreprise privée algérienne, choisit la Côte d’Ivoire pour sa 1ère implantation à l’étranger
Published: 11 Jun 2012
Posted in:  Algeria | Cevital | Côte d'Ivoire
Comments (0) Print Email this

Le Président de Cevital, Isaad Rebrab, avec le Premier Ministre ivoirien Jeannot Ahoussou-Kouadio

20 Minutes | 11.06.2012

Cevital, 1ère entreprise privée algérienne, choisit la Côte d’Ivoire pour sa 1ère implantation à l’étranger

Cevital, leader privé algérien, spécialisé en agroalimentaire, considère l’Afrique de l’Ouest comme une zone économique émergente au fort potentiel de croissance et décide d’y inaugurer sa stratégie d’internationalisation.

Fondé par M. Issaâd Rebrab en 1998, le groupe privé Cevital a réalisé un chiffre d’affaires de 2,25 milliards de dollars en 2011 (agroalimentaire, automobile, construction et grande distribution).  1ère entreprise agroalimentaire et 3ème tous secteurs confondus d’Algérie, Cevital  regroupe un ensemble d’unités industrielles et de services. Basée sur le port de Bejaia (200 km à l’Est d’Alger), Cevital exploite l'une des plus grandes raffineries de sucre au monde où elle traite de la mélasse importée du Brésil, ainsi qu’une huilerie. Franchisé de Starbucks sur l’Algérie, le groupe envisage de créer 30 cafeterias en ans.

Le groupe emploie 12.500 salariés dans 17 filiales. Son ambition est de participer à la création de richesses et d’emplois en Algérie, poursuivre la croissance et faire passer le pays du stade d’importateur à celui d’exportateur pour l’ensemble de ses produits.

Avec une centrale de vente située en Suisse, Cevital exporte ensuite en Europe, au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique de l’Ouest. Afin de se développer sur le marché européen, CEVITAL s’appuie sur la certification halal délivrée par la Chambre  de commerce et des entreprises de Bruxelles (BECI) pour la margarine, mais aussi pour le sucre !

Dans une déclaration à la presse le 5 juin après sa rencontre à Abidjan avec le Premier Ministre ivoirien Jeannot Ahoussou-Kouadio, M. Isaad Rebrab a déclaré « Nous avons décidé d'aller à l'international, notamment en Afrique, car nous sommes persuadés que la plus forte croissance au cours des dix prochaines années sera en Afrique ». Il a ajouté par la suite avoir «choisi le Côte d’Ivoire pour en faire notre plate-forme logistique en Afrique de l’Ouest en utilisant le port  de San Pedro», a-t-il estimé. Et d’ajouter : «Jusqu’ici, nous avons toujours réinvesti nos revenus en Algérie, mais nous sommes prêts à cultiver le riz, le sucre et le maïs en Côte d’Ivoire.»

Le Président de Cevital envisage d’investir 1 milliard de dollars de dollars en Côte d’Ivoire dans les cinq prochaines années et négocie avec le Premier Ministre ivoirien la concession de 300.000 hectares afin d’investir dans la culture du riz et du cacao. Pour commencer, il envisage d’investir 30 à 40 millions de dollars pour la culture du riz, avant d’injecter 200 millions de dollars dans d’autres créneaux d’investissement, notamment dans la construction d’une usine de cacao.
Source: 20 Minutes



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Sign the petition calling on Calvin Burgess, CEO of Dominion Farms, to withdraw from community land in the Yala River area of Kenya.


Who's involved?


Languages



Archives